Hamlet

Catégories : Théâtre

I D'après William Shakespeare I Compagnie des Dramaticules I

JEUDI 20 FEVRIER A 20h30

« On croirait que cet ouvrage (Hamlet) est le fruit de l’imagination d’un sauvage ivre ». (Dissertation sur la tragédie ancienne et moderne, Voltaire)

Proposer une énième adaptation du très célèbre Hamlet, ce que fait Jérémie Le Louët, est courageux ou inconscient.
La pièce, de tout temps réduite à une courte affirmation puis à la négation de celle-ci, fait peur par l’importance qu’elle occupe dans le coeur et l’esprit des millions de spectateurs qui l’ont vue.
Et pourtant, le Hamlet de ce soir vaut la peine de se voir, voire de se revoir, tant le metteur en scène y a dévoilé d’aspects nouveaux.
Il montre le décor et son envers, il dévoile des images sur écran qui agrandissent des détails au point que les acteurs en deviennent multidimensionnels.
Il aime l’image animée et ça crève les yeux. Ne nous y trompons pas, il n’y a pas ici rejet d’expériences passées, mais intégration de celles-ci dans une nouvelle lecture.
Avec du vieux on peut faire du neuf. Rafraîchissons-nous les idées. De quoi parle-t-on ? Tandis qu’Ophélie file au fil de l’eau, pendant qu’elle se meurt, pendant ce temps à Elseneur, un Danois crâne. Hamlet n’a plus tous ses esprits à part celui de son défunt papa qui crie vengeance. C’est dramatique à souhait mais le refus de sombrer dans le sordide rend la pièce doucement démente.
Il est des représentations comme celle-ci qu’on regrette longtemps d’avoir raté.

 

Adaptation et mise en scène Jérémie Le Louët I Avec Pierre-Antoine Billon, Julien Buchy, Anthony Courret, Jonathan Frajenberg, Jérémie Le Louët, Dominique Massat I Scénographie Blandine Vieillot I Costumes Barbara Gassier I Vidéo Thomas Chrétien Jérémie Le Louët I Lumières Thomas Chrétien I Son Thomas Sanlaville I Construction Guéwen Maigner I Collaboration artistique Noémie Guedj

Production
Compagnie des Dramaticules I Coproduction Les Bords de Scènes-Théâtres et Cinémas, Juvisy-sur-Orge I Théâtre de Chartres I Théâtre Jean Vilar, Vitry-sur-Seine I Prisme-Théâtre municipal, Élancourt

Conseillé dès 10 ans


Tarif Edwige

­