Eugénie Grandet

Catégories : Théâtre

I D'après Honoré de Balzac I Camille de La Guillonnière I

VENDREDI 3 AVRIL A 20h30 

« On a tout avec de l’argent, excepté des moeurs et des citoyens ». (Discours sur les sciences et les arts, Jean-Jacques Rousseau)

Balzac, avec sa Comédie humaine, a décrit la plus formidable galerie de portraits en tête de laquelle prend place le terrible Eugénie Grandet.
Dans ce roman, l’auteur met face à face l’amour et l’argent. A une époque où le spirituel est supplanté par le matériel, où la bourgeoisie devient la classe dominante grâce à l’argent du commerce, la triste histoire d’Eugénie Grandet fait figure d’exemple.
L’héroïne, dépouillée de ses biens et de son amour, représente tout le danger d’une société qui bouscule l’ordre des valeurs au point que l’humain ne compte plus que par sa valeur monétaire.
Camille de La Guillonnière, adaptateur et metteur en scène de l’oeuvre, a désiré par-dessus tout laisser la première place à l’écrit de Balzac.
Il n’a pas cherché à faire du langage parlé car la langue de Balzac est suffisamment vivante pour supporter le passage à la scène. Les comédiens servent à merveille le texte, sans tenter de se l’approprier. La compagnie, dans sa volonté d’être proche d’un public, aussi éloigné soit-il des lieux de culture, poursuit la tâche noble d’offrir son travail aux gens isolés, aux villages, aux campagnes, avec humilité et ferveur. Dans notre Théâtre, ouvert à toutes les formes de spectacle, elle est la bienvenue. Et le public, ici, affectionne particulièrement les oeuvres fortes servies par des passionnés.

 

D’après Honoré de Balzac I Mise en scène et direction artistique Camille de La Guillonnière I Avec Hélène Bertrand, Lara Boric, Erwann Mozet, Pélagie Papillon, Charles Pommel, Lorine Wolff I Costumes Nelly Geyres I Assistant à la mise en scène Frédéric Lapinsonnière I Lumières Luc Muscillo

Coproduction
Scènes à l’Italienne I Théâtre Montansier, Versailles

Conseillé dès 15 ans


Tarif Détente

 

­