Tony Melvil & Usmar - Manque à l'appel

Catégories : Festival Jacques Brel

MARDI 8 OCTOBRE A 19H

« Cent ans après, coquin de sort, il manquait encore ».(Les copains d’abord, Georges Brassens)

Dans un décor de chantier où les poutrelles s’enchevêtrent, ils sont là, deux individus forcément fréquentables puisqu’armés d’instruments de musique.
Tony Melvil, que l’on a connu lauréat de notre Concours il y a quelques années, est guitariste ou violoniste. Usmar, lui, joue de l’électronique. Les sons sont son fait.
Comme le titre l’indique il est question d’absence, de défection, de disparition d’êtres auxquels on tenait.
Les chansons parlent de ça mais ça n’est pas morbide, bien au contraire. Il y a de la résignation dans l’air qu’on nous joue. Mais pas seulement ! Nos deux amis comblent en pensée les trous dans l’histoire du disparu qui revit par le rêve.
La poésie légère est omniprésente et le décor dont les éléments s’illuminent pour exister participe de cet univers onirique.
Embarquez pour cet air… marin. Vous chantiez… naval ?
On vous mène en bateau pour y couler des moments heureux.

 

Conception et interprétation Tony Melvil et Usmar I Mise en scène et dramaturgie Marie Levasseur I Écriture et composition Tony Melvil, Usmar et Thibaud Defever I Lumières Vincent Masschelein et David Laurie I Scénographie Jane Joyet I Construction Alex Herman I Costumes et accessoires Mélanie Loisy

Production Compagnie illimitée

Photographie Simon Gosselin

Conseillé dès 7 ans

 

Tarif Détente



­