Makil : La tribu qui chante

MERCREDI 22 MAI A 18h

 

Répétition publique
Création le 4 novembre 2019

Le chorégraphe Jean-Claude Gallotta propose donc Makil, l’histoire de la tribu des Makil en voie de disparition.

Depuis le mois d’août 2018, des ateliers se déroulent au Théâtre Edwige Feuillère de Vesoul avec un groupe de 30 enfants chanteurs et danseurs. Ils se poursuivront jusqu’aux représentations en novembre 2019. Les ateliers sont dirigés par Théophile Alexandre (assistant chorégraphe de Jean-Claude Gallotta) et Mylène Liebermann (chef de chœur de l’Ensemble Justiniana).

Jean-Claude Gallotta en parle…
"Depuis de nombreuses années, je fais en sorte que mes chorégraphies connaissent plusieurs vies.
À des années d'écart, elles peuvent être reprises par des interprètes différents, elles peuvent être adaptées par des vidéastes, elles peuvent être traduites pour des corps d'enfants, d'adolescents, de personnes âgées.
Mammame, pièce de 1985, a connu différentes transpositions. Proposée en deux versions scéniques différentes (Mammame puis Mammame Montréal), devenue ensuite long métrage (par la grâce du cinéaste Raul Ruiz), elle a été augmentée plus récemment d'une trame narrative pour la présenter à un public d'enfants (l'Enfance de Mamamme).
Je suis heureux de voir qu'à Vesoul, grâce à Charlotte Nessi, à Scott Alan Prouty et avec la complicité de Théophile Alexandre, cette pièce va à nouveau trouver à s'amplifier, chorégraphiquement et musicalement. Henry Torgue et Serge Houppin, compositeurs, mes compagnons de route des premières années du Groupe Emile Dubois, adaptent aujourd'hui la musique originale de Mammame et la recréent pour le chœur des enfants de Vesoul. Je me propose avec Henry Torgue et Serge Houppin de faire de ces enfants et adolescents une « tribu » dansante et chantante, avec des paroles empruntées à la langue kreul, langue imaginaire inventée avec ma propre tribu de danseurs.
Mammame court ainsi aujourd'hui vers une nouvelle métamorphose et devient une œuvre scénique d'un genre nouveau, d'un genre qui n'a pas encore de nom, qui mêle chant, chœur et danse.
Ce projet est pour moi dans le droit fil de ce que j'ai toujours cherché à expérimenter avec ma danse, c'est à dire un rendez-vous scénique avec les autres disciplines, un entremêlement fertile pour que chacune, à l'aide de l'autre, développe sa vitalité et intensifie son inventivité".
Jean-Claude Gallotta
 

 

Entrée libre sur réservation 

Chorégraphie
de Jean-Claude Gallotta
Atelier chant-danse-théâtre
Dramaturgie
Claude-Henri Buffard
Compositeurs
Henry Torgue
et Serge Houppin

­