L'homme à tête de chou

Catégories : Festival Jacques Brel

MARDI 15 OCTOBRE A 20h30

« J’dédie cette angoisse à un chanteur disparu Mort de soif dans le désert de Gaby ». (J’croise aux Hébrides, Bashung/Gainsbourg)

Nous avions tellement aimé My Rock, où Jean-Claude Gallotta mettait en mouvements les chansons pop et rock de son adolescence, rangées dans le Wurlitzer de sa mémoire.
Nous adorons cette nouvelle oeuvre chorégraphique qu’est L’Homme à tête de chou. C’était, au départ, un concept album de Serge Gainsbourg.
L’histoire d’un type qui tombe fou amoureux d’une petite shampouineuse. La fille est volage et le type fou de rage l’éteint pour toujours d’un coup d’extincteur.
Gallotta a tout de suite compris qu’il tenait là un polar digne des grands films très noirs et très peu blancs où se croisaient Bogart et Bacall, Dana Andrews et Gene Tierney. Il eut l’idée géniale de demander à Alain Bashung de chanter tout le disque en l’actualisant.
Bashung et Gainsbourg avaient collaboré à Play Blessures et se connaissaient bien. Bien que malade, Bashung accepta avec enthousiasme de relever le défi. Il eut le courage et le temps d’enregistrer toutes les chansons avant de nous quitter. C’est avec ce terrible et formidable matériau que Gallotta put travailler à son ballet.
Encore une fois, nous assistons à ce qu’il y a de plus nouveau en matière de danse moderne et pourtant tout reste parfaitement accessible. Gallotta a le don du spectaculaire et l’on ressent son plaisir à distraire un public qu’il aime.
Pour l’amour de Gainsbourg, de Bashung et du ballet, il faut y aller.

 

Chorégraphie Jean-Claude Gallotta I Paroles et musiques originales Serge Gainsbourg I Version enregistrée par Alain Bashung I Orchestrations, musiques additionnelles et coréalisation Denis Clavaizolle I Assistante chorégrapie Mathilde Altaraz I Dramaturgie Claude-Henri Buffard I Mixage et coréalisation Jean Lamoot I Costumes Marion Mercier, Anne Jonathan, Jacques Schiotto I Lumières Dominique Zappe, Benjamin Croizy I Avec Axelle André, Naïs Arlaud, Paul Upali Gouëllo, Ibrahim Guétissi, Georgia Ives, Bernardita Moya Alcalde, Fuxi Li, Lilou Niang, Clara Protar, Jérémy Silvetti, Gaetano Vaccaro, Thierry Verger

Production Groupe Emile Dubois I Compagnie Jean-Claude Gallotta

Coproduction Le Printemps de Bourges, Crédit Mutuel I Maison de la Culture, Scène nationale, Bourges I Théâtre du Rond-Point I CPM, Jean-Marc Ghanassia

Photographie Guy Delahaye

 

Tarif Edwige

­