Didier Super

Catégories : Festival Jacques Brel

 

MARDI 9 OCTOBRE A 20h30 

 

« Pour les prédicateurs, ce n’est pas la religion mais leur bel esprit qu’ils ont intérêt de persuader au monde ».

(Fénelon)

 

Didier Super, le moins qu’on puisse en dire est qu’il n’est pas ordinaire. Ni dans ses textes, ni dans sa façon de les dire, ni dans sa manière d’être.

A peine a-t-il posé le pied sur la scène qu’il nous a déjà assuré de sa haine. Le monde de ce "clown" c’est notre monde et ça n’est pas beau à voir (comme disait Sartre).

Il dégueule un flot d’amertume que son constat de la marche claudicante des institutions qui nous régissent, a provoqué sur son organisme.

Et le pire de l’histoire est qu’il déclenche chez nous des rires inextinguibles. Ultime perversion de sa part, le miroir qu’il nous tend et qui est censé renvoyer notre grotesque image, nous croyons y voir un autre. Un plus ridicule, un plus en danger.

Et lui, "xénophobe", nous traite en étrangers. Il arbore les plus honteux travers de porc. Armé de sa bêtise comme d’un étendard il déclare la guerre à tout bon goût, à toute raison. Sa logique est de n’en avoir pas. Son humanisme est de n’être plus digne d’humanité.

Vous aurez compris à la lecture de ces lignes que ce spectacle est un Objet Théâtral Non Identifié  et qu’il mérite de figurer à notre tableau comme une rareté à ne pas manquer.

 

 

 

Tarif Détente

Mise en scène
Juliette Marre
Christophe Correira
Avec
Didier Super

­